Annuaire Nord  - Article Details
STATISTIQUES
  • Liens actifs : 595
  • Liens en attente : 564
  • Liens du jour : 0
  • Total Articles : 73
  • Total Categories : 14
  • Sous-Categories : 98

Manifestation contre l'arrêt des expulsions locatives

Date d'insertion: November 11, 2008 11:57:44 AM
Auteur :
Catégorie : Politique & Syndicalisme
Un toit, c'est un droit ! Arrêt des expulsions locatives !

Manifestation samedi 15 novembre 2008 à 14h30, Grand'place, Lille
à l'initiative des Ateliers Populaires d'Urbanisme (APU) de Moulins (0320977294), Vieux-Lille (0320150496) et Wazemmes (0320158937).

Exigeons :
- L'arrêt complet et définitif des expulsions.
- La réquisition des logements vides, qu'ils appartiennent à des propriétaires privés ou à des « institutions ».
- L'arrêt des démolitions de HLM sans construction préalable.
- La construction de logements véritablement sociaux en nombre suffisant pour loger tous les ayant droits.



C'est à la veille de la trêve hivernale des expulsions locatives que le gouvernement Fillon-Sarkozy a choisi, par la voix de Mme Boutin, de proposer une nouvelle loi concernant le logement. Encore une fois, cette loi rétrograde est une véritable provocation dans le contexte de crise du logement avérée depuis des dizaines d'années ! Elle est inacceptable :

Elle accélère la procédure d'expulsion des locataires, permettant en toute légalité de mettre plus rapidement des familles à la rue, dans des délais ne permettant plus l'intervention des associations et des organismes sociaux publics.

Elle favorise  les investisseurs immobiliers par la libéralisation du marché, la spéculation,

Elle est au détriment du financement de la construction de logements sociaux par le détournement de l'épargne populaire du Livret A (qui finance la construction des HLM) au profit d'organismes financiers,

Elle vide de son contenu la loi « SRU » en supprimant l'obligation de construire 20 % de logements sociaux.

En pleine crise, alors que nous constatons tous la baisse de nos ressources, de notre pouvoir d'achat, l'augmentation du travail précaire et du chômage, cette loi est au détriment de la population !

Elle provoquera dans l'immédiat encore plus d'expulsions pour les plus pauvres et les salariés précaires, provoquant l'éclatement des familles, l'errance entre foyers et hôtels, la construction d'abris de fortune.

Cette loi est aussi dangereuse pour les salariés aux revenus moyens qui espèrent devenir propriétaires. Pendant la campagne électorale des présidentielles, N.Sarkozy faisait l'apologie « d'une France de propriétaires ». Pour y arriver, il faisait plusieurs propositions, aujourd'hui développées dans la loi Boutin (vendre 40.000 logements sociaux par an, libéraliser au maximum le marché pour les investisseurs, et…). A terme, l'objectif de Sarkozy est d'inciter à l'achat immobilier dans une période où les remboursements de prêts sont à des niveaux intenables pour la majorité des salariés, et d'endetter ainsi au maximum les acheteurs. Comment ? Tout simplement en développant le système bancaire des « Subprimes » via le crédit dit « revolving » et le « crédit hypothécaire » qui jettent aujourd'hui à la rue 10 millions d'américains propriétaires !!!

Le 15 novembre, manifestons pour un véritable droit à se loger !



Nicolas Sarkozy (campagne électorale des présidentielles) :
"Il faut réformer le crédit hypothécaire. Si le recours à l'hypothèque était plus facile, les banques se focaliseraient moins sur la capacité personnelle de remboursement de l'emprunteur et plus sur la valeur du bien hypothéqué. Ceci profiterait alors directement à tous ceux dont les revenus fluctuent, comme les intérimaires et de nombreux indépendants"... "Les ménages français sont aujourd'hui les moins endettés d'Europe. Or, une économie qui ne s'endette pas suffisamment, c'est une économie qui ne croit pas en l'avenir, qui doute de ses atouts, qui a peur du lendemain. C'est pour cette raison que je souhaite développer le crédit hypothécaire pour les ménages".